Vous êtes ici : Accueil > PROJETS - RESSOURCES > Projets pédagogiques > Printemps des poètes


Les élèves sont poètes à leurs heures. Acrostiches, vers libres, sonnets, énigmes..., ils font feu de tout bois, en français mais pas seulement. Et vous aussi, si le cœur vous en dit !
À vos plumes :-)

La 9ème édition du Printemps des poètes a lieu du 4 au 12 mars 2007.

« Le poème d’amour » est le thème de cette année.
Une rubrique nouvelle est destinée à recevoir vos productions :

<a href='https://pedagoland.com/quadriphonie2/spip.php?rubrique76' class='spip_in'>Poésie sans frontières</a>

En souvenir, voici un lien vers quelques poèmes bilingues franco-portugais écrits par d’anciens lusitanistes d’Anatole France Poésies - Poemas

Sous-rubrique

Articles

  • Acrostiche de Coralie - Mai 2017

    Marion croque Coralie : acrostiche

  • A ma meilleure Amie - Mars 2016

    Un enfant c’est comme tout
    Ça rit, ça pleure, ça joue.
    Quand il saute partout,
    On pourrait le comparer à un kangourou.
    Il y a treize ans que je suis née.
    C’est maintenant que je me sens en train de vivre.
    Et c’est à ce moment-là que nous nous sommes rencontrées.
    En me disant : « Faisons connaisance ! »
    Et c’est à partir de ce moment-là que j’ai trouvé ce que je cherchais.
    Maintenant, tu envoûtes mon coeur de douceur.
    Et je ne sais pas comment te dire que je t’aime et t’aimerai (...)
  • Le Racisme - Mars 2016

    Poème contre le racisme...

  • Racisme - par Kandji Traoré - Mars 2016

    Par Kandji Traoré

  • Noir - Noir et Blanc par Souhila Slimani - Mars 2016

    Poésie contre le racisme

  • Le Collège (Poème à quatre mains) - Juin 2008

    Poème à quatre mains

  • Adieu - Novembre 2006

    On savait que cela devait se produire...

  • Dernier Hommage ... - Novembre 2006

    Adieu à Pitchounette

  • Lettre à mon maître, par Danièle Raeymaekers - Septembre 2006

    Poème publié le 11 septembre 2006

  • Acrostiche : Séverine - Juillet 2006

    Souriante à tout moment.
    Éternelle, je serai à tout jamais.
    Victorieuse, je le suis toujours !
    Envoûtant mon charme
    Rayonnant mon sourire
    Irrésistibles mes yeux.
    Naturelle, je suis.
    En quoi te plais-je ?
  • Rabelaisien ? Que nenni ! - Juin 2006

    Ça défatigue :-)
    coucou
    coucou
    coucou
    coucou
    coucou
    Coucourloucoucou !
    papillon
  • L’amour, ça fait mal ! - Mai 2006

    Arrête de m’aimer, car à cause de toi mon coeur s’est brisé !
    De quelle manière es-tu parvenu à me faire pleurer ?
    Moi qui croyais tellement en notre amour,
    Maintenant tout est fini entre nous,
    Toi, tu ne le sais pas mais je souffre terriblement.
    Cette belle histoire d’amour,
    Je ne pourrai jamais l’oublier car tu faisais partie de ma vie.
    De mes yeux, des milliers de larmes ont coulé pour toi dans lesquelles je vais me noyer à tout jamais !
    Ce que tu m’as dit par sms m’a atrocement déçue, (...)
  • Mon coeur est brisé... - Avril 2006

    Notre amitié était trop belle,
    Nous nous entendions sur tout,
    Pas de dispute, rien de cela !
    Tu étais comme une soeur pour moi !
    Toi seule savais me consoler quand j’avais de la peine.
    Tu étais la petite fée qui scintillait dans mon coeur,
    Qui m’apportait la gaîté, le sourire, la joie de vivre.
    Tu ne te rendais pas compte à quel point tu comptais pour moi,
    Je t’aimais et je ne voulais pas te perdre ! !
    Mais mon coeur s’est brisé,
    A cause de quelques mots que tu as prononcés !
    Comment (...)
  • Différence - Avril 2006

    Nous sommes tous différents,
    À l’intérieur comme à l’extérieur.
    Nous avons une chose en commun,
    C’est de pouvoir vivre ! ! !
    Vous les pauvres que je plains,
    J’aimerais bien vous prendre votre handicap,
    Pour qu’enfin vous puissiez vous amuser !
    Certes, vous avez un handicap !
    Mais vous avez aussi un cœur !
    Je sais que vous avez envie
    De rire.
    Votre tête est remplie de rêves, de souhaits,
    L’envie de goûter au plaisir de la vie...
    Ils sont sensibles, intelligents, (...)
  • Bébé qui devient femme.... - Avril 2006

    Tu pleures toute la journée
    Tu amènes la gaieté, tu souris.
    Années après années, tu grandis,
    Tu évolues, tu t’épanouis.
    Tu n’étais qu’un tout petit joli bébé,
    et au fil du temps, tu commences à devenir
    Une très belle adolescente.
    Tu ressembles énormément à tes parents,
    En totale harmonie, ils feront de toi
    Une très jolie femme.
    Quand tu seras une femme,
    Tu dirigeras ta vie
    Avec la famille
    Que tu auras consue et unie pour la vie (...)
  • N’aie pas peur de tes sentiments... - Mars 2006

    Faut pas que t’aies peur de tes sentiments...
    Faut pas que t’aies peur de ce que tu ressens...
    Faut que l’amour nous emporte...
    Faut qu’il nous unisse à jamais...
    Faut que tu me dises je t’aime...
    Tu kiffes être à mes côtés...
    Tu kiffes m’embrasser....
    Tu adores me câliner ...
    Je pense que tu es plein d’amour...
    Dis-moi JE T’AIME et je t’aimerai toute ma vie...
  • On m’a dit... - Mars 2006

    On m’a dit...
    De toujours s’estimer
    De ne jamais baisser les bras
    De vivre la vie au jour le jour
    De ne pas abandonner
    On m’a dit...
    Que l’amour ça pouvait faire du chagrin
    Que pleurer ça pouvait me fortifier
    Que crier ça allait me libérer
    Que souffrir allait souvent m’arriver
    On m’a dit...
    De ne pas tenir à toi
    De ne pas vouloir que toi
    De ne pas croire en toi
    De ne pas t’aimer
    Mais on ne m’a jamais dit...
    Que de toi, j’allais être amoureuse
    Que sans toi, ma vie n’avait aucun (...)
  • Pourquoi ? - Mars 2006

    Poème...

  • Tu me manques... - Mars 2006

    Pourquoi et tu es si loin de moi ?
    J’ai besoin de toi à mes côtés
    Ton attente m’est insupportable
    La distance dans l’amour n’est pas un obstacle
    Le plus important, c’est s’aimer l’un l’autre
    Les bisous, les câlins sont inoubliables
    Mon coeur t’appartient comme le mien t’appartient
    Nos coeurs ne forment plus qu’un
    Pour qu’enfin l’amour nous unisse
    Mais en ce jour je t’attends et t’attendrai toute ma (...)
  • La musique et les sons - Mars 2006

    Cette musique élance sa mélodie harmonieuse
    Elle t’anime, c’est merveilleux
    Elle te fait danser, chanter et imaginer
    Elle t’emporte vers un univers.
    Elle te perd, elle s’élance,
    Elle t’embrasse, elle joue
    Elle t’est fidèle, et rejoue tant que tu le voudras
    Elle est là, elle te fait toujours sourire
    Elle est là quand tu vas bien ou mal
    Elle joue sans parler
    Toujours du même rythme
    Toujours du même tempo
    Elle joue fort ou faiblement
    Pour ne pas te déranger (...)
  • .. ::CE QUI EST MIGNON ::.. - Mars 2006

    Un hérisson qui boit au biberon.
    Un ourson jouant du violon.
    Un caneton qui mange du thon.
    Un chaton qui s’appelle Ronron (mon chat) Et un lion trop trop mignon.
  • Wystan Hugh Auden : « Funeral Blues » - Mars 2006

    This poem was read in Mike Newell’s film Four Weddings and a Funeral,U.K 1994
    FUNERAL BLUES
    Stop all the clocks, cut off the telephone,
    Prevent the dog from barking with a juicy bone,
    Silence the pianos and with muffled drum
    Bring out the coffin, let the mourners come.
    Let aeroplanes circle moaning overhead
    Scribbling on the sky the message He Is Dead, Put crepe bows round the white necks of the public doves,
    Let the traffic policemen wear black cotton gloves.
    He was my North, my (...)
  • Pardon... - Mars 2006

    Pardon d’être comme je suis,
    De n’avoir pas assez d’audace,
    D’être si insignifiante,
    De constamment baisser les bras,
    De ne pas croire en moi,
    D’être sans cesse si triste,
    De pleurer continuellement,
    De toujours vous décevoir,
    Pardon de ne savoir que dire pardon.
  • Pâmoisons de l’égorgeur - Février 2006

    Pâmoisons de l’égorgeur
    N’oublie jamais ces vers, mémoire défaillante ! La nuit sourdent de lentes clameurs affamées, Telles des rus, traînant au-delà d’Apamée L’inexorable fiel des lames saillantes...
    Le ciel, masque de l’angoisse, évoque un bourreau. La suie sur les gargouilles macule l’éther. Les corbeaux retombent en cascade sur terre Pour fuir entre les mails avec les pastoureaux.
    L’ombre vermeille du sang trempe le farniente Vespéral. Les chiens aux hyènes amalgamés Dardent des cris aussi (...)
  • Triste vie ! ! - Février 2006

    Mes souffrances
    Restent présentes
    Je vis dans l’hésitation
    Elles me tourmentent
    Pourquoi je ne peux les oublier
    Je suis fatiguée
    J’ai trop travaillé
    Pourquoi ce passé ?
    Moi j’abandonne
    Moi, petite âme
    Qui cherche simplement
    Le bonheur,
    Désespérément
    Non je ne suis pas morbide
    Non je ne suis pas folle
    Je suis juste en promenade
    Vers un nouvel essor
    Celui qui comprend
    Est celui qui m’aime
    Sûrement mais doucement,
    Peut éloigner ma peine.
    Qui peut amener sur mon visage
    Un jolie (...)
  • Le miracle de l’amour - Février 2006

    Comme l’oisillon dans son nid
    Le nouveau né découvre enfin la vie
    Naissance d’un enfant
    Rempli de bonté
    C’est la récompense de l’amour
    Le souvenir d’un jour
    Il recherche le bonheur
    Contre votre cœur, sa chaleur
    Se sentir préservé
    Dans vos bras serrés
    Il vous sourit
    Il a compris
    Qu’il est la merveille de votre amour.
  • Trahison - Février 2006

    Repliée dans la tristesse de mon esprit,
    Invisible aux autres, je vois tout.
    Ton indolence accentue l’infini,
    De la souffrance qui m’anéantit de jour en jour.
    Bercée par les lumières du continent,
    Pendant que mon coeur pleure en pensant à toi,
    Toi, tu ne ressens aucune affection pour moi,
    Après avoir enduré cela, il est temps que je t’envoie dans le néant.
    Signe possible d’une hypocrisie,
    Je me suis laissé prendre à cette distraction,
    Qui chaque jour menace ma raison,
    En m’enlevant ce bébé (...)
  • Poème d’Amour - Février 2006

    Si un grain de sable savait dire je t’aime Je t’offrirais le Sahara Loubna Affdal
  • Blacky... - Février 2006

    B comme le Bleu de tes yeux.
    L comme la Lueur d’espoir que tu as pour moi.
    A comme l’Amour que j’ai pour toi.
    C comme tous les Câlins que tu me fais.
    K comme le K qu’il y a dans ton magnifique prénom.
    Y comme Y a-t-il quelque chose au monde de plus beau que toi ? Mystère ! ?
    Le poème en portugais
  • Poèmes... - Janvier 2006

    Tous les poèmes que j’écris viennent de mon coeur.
    Tous les vers que j’ai écrits sont sortis dans la douleur.
    Chaque rime est une larme de sang qui coule.
    Mais avec eux mon coeur s’écroule.
    Ce poème est une note d’espoir.
    J’espère que tous les gens vont y croire.
    Tous mes poèmes sont importants.
    Ils m’ont permis d’écrire tout ce que je ressens.
    Mais maintenant qu’on essaye de me les voler,
    J’ai décidé de tout (...)
  • Un chat noir - Novembre 2005

    Le chat est un être mystérieux qui voit ce que les autres ne voient pas.
    Il est signe d’intuition, voyance, rêve, superstition.
    L’étrange ne lui fait pas peur mais l’étranger le trouble.
    Son regard nous renseigne sur les régions inconnues de mon esprit !
    Son esprit nous renseigne sur les frontières de l’histoire !
    Il aime les coins noirs et froids, sombres pour que l’on puisse le confondre dans l’obscurité.
    Ni vu, Ni (...)
  • Mon chat... - Novembre 2005

    Toi, avec ta petite tête ronde.
    Toi, avec tes yeux magnifiques.
    Toi, qui est sublimissime.
    Toi, que j’aime beaucoup.
    Toi, qui m’aimes avec ton gros cœur.
    J’espère que tu vivras encore très longtemps !
    Je ne veux pas te quitter.
    Toi et Moi ne faisons qu’un.
    Alors si tu meurs, je meurs.
    Ce poème, c’est mon chat Blacky que j’aime beaucoup, qui me l’a inspiré.
  • Printemps des poètes - 2006 - Octobre 2005

    La 8ème édition du Printemps des poètes aura lieu du 4 au 12 mars 2006.
    « Le chant des villes » sera le thème de cette année.
    Le Chant des villes
    "À l’occasion de sa huitième édition, du 4 au 12 mars 2006, le Printemps des Poètes fera entendre, dans une vaste polyphonie où se croiseront une fois encore l’ici et l’ailleurs, le passé et le présent, LE CHANT DES VILLES.
    Lieux de perpétuelles métamorphoses, lieux de fêtes et de révoltes, lieux de passage autant que d’enracinement, sites privilégiés de (...)
  • Le Québec - Octobre 2005

    Le Québec c’est super !
    Vive l’accent du parler québécois !
    Merci à tous ces Québécois qui m’ont si bien accueillie !
    C’est vraiment touchant la façon dont les gens y vivent !
    On peut faire rentrer sept fois la France dans le Québec !
    C’est de cette magnifique province du Canada que nous proviennent les plus belles voix !
    Elle contient 7 138 795 habitants pour une superficie de 1 540 680 km2 ! On remarque que c’est très grand et peu peuplé comparé à la France ! Mais elle se rattrape grâce à de (...)
  • Ma famille - Octobre 2005

    Celle que j’aime !
    Celle qui m’a ouvert les yeux sur la vie
    Sans elle je suis seule !
    Avec elle, nous sommes un !
    Les coups durs, on les surmonte grâce à la force de notre amour !
    Et notre cocon indestructible si chaud, remonte toujours à la surface lorsqu’un peu de haine vient à nous séparer !
    Ma famille, elle seule je ne la quitterai jamais du coeur !!
  • Acrostiche : Séverine écrit par ma meilleure amie - Octobre 2005

    S comme le rayon de soleil.
    E comme l’étoile filante qui est au fond de toi.
    V comme le vœu d’être amies pour la vie.
    E comme l’éternelle amitié.
    R comme les éclats de rire qui sortent de ta joie de vivre.
    I comme l’intelligence.
    N comme ta nature si simple.
    E comme énormes bisous.
  • Evasion - Octobre 2005

    L’envie de m’évader est parfois plus forte que moi !
    Alors, j’arrête le temps et je me jette dans un monde insensé !
    Plein de nature et de petits animaux tout mignons !! Et des fleurs ! Partout, du muguet, des tulipes, roses, mimosas, violettes de toutes les couleurs !
    Et le charme de ce paysage me surprend avec sa superbe cascade ruisselante de beauté.
    Cette eau si pure se reflétait dans un coloris argenté et quand je me baigne tous mes maux disparaissent, s’envolent comme je viens de le faire (...)
  • Une semaine inoubliable ! - Juillet 2005

    Lundi : Tu l’as regardé.
    Mardi : Sur lui tu as flashé.
    Mercredi : Vous êtes sortis ensemble, tu lui as dit « Je t’aime ».
    Jeudi : A son tour il t’a dit « Je t’aime ».
    Vendredi : Tu m’as tout raconté.
    Samedi : Il a cassé.
    Dimanche : Tu as pleuré.
  • L’espérance - Juillet 2005

    Début d’une belle histoire
    Sans fin j’aimerais bien.
    Moi seule peux contrôler mon destin
    Mais à toi de contôler le tien,
    Alors à toi de vouloir
    La même chose que moi,
    Pour un amour parfait
    Jusqu’à l’éternité...
  • Acrostiche : Sandrine - Juillet 2005

    Sans aucun doute je l’
    Aimerai toute ma vie, rien
    Ne pourra me faire changer
    D’avis !!!Toujours
    Rigolotte,
    Intelligente et Irrésistible.
    Ne jamais l’oublier !
    Et je t’aime comme t’es.
  • La Martinique, c’est magnifique - Mai 2005

    Rien que de plus beau que la Martinique.
    Il y a une personne qui est dans mon coeur qui y habite.
    Je l’aime très fort mais je ne la vois pas.
    Elle qui est ma vie, mes pensées, mes sentiments.
    Elle qui me manque terriblement.
    C’est tout simplement ma soeur.
  • Ma soeur - Avril 2005

    J’aimerais avoir une soeur,
    à qui je pourrais confier,
    mes secrets, mes peines,...
    Hélas,
    J’ai une soeur jumelle !
    Je la déteste, elle me pourrit la vie.
    Je ne lui confie rien depuis toujours.
    Je me renferme.
    C’est pour ça que je te rêve.
    Je t’aurais aimée pour ce que tu es.
    Même si nous ne sommes pas liées par le sang.
    Nous aurions été liées par le coeur.
  • Mirage - Avril 2005

    Bébé qui illumine
    La vie de ma famille.
    Aimé par tout le monde,
    Ce petit chat n’est en fait
    Qu’un mirage ! Il est mort
    Il y a longtemps mais nous,
    On le voit dans notre
    Coeur et moi je l’aimerai éternellement.
  • Vent ! - Avril 2005

    Les feuilles s’envolent sous ta légère brise.
    Ma peau frissonne à ton contact.
    La chaleur se marie si bien à ton souffle.
    Dans ces moments-là,
    Je me sens agréablement surprise
    Tellement il est bon de te sentir.
    Parfois, tu te mets en colère
    Et de vent, tu deviens tempête.
    Alors tu te déchaînes et fais danser les arbres.
    Des rafales de pluie suivent ta courbe folle.
    Et quand tu te calmes,
    Les oiseaux se réveillent et s’envolent
    Pour accompagner ta douce chanson :
    La chanson de la (...)
  • Ma soeur - Avril 2005

    La sœur dont j’ai toujours rêvée,
    Avec qui je pourrais tout partager,
    Mes histoires et mes secrets,
    Mes souffrances et mes dépenses,
    Mes notes et mes désirs,
    Mes amours et mes amis.
    Je rêve de toi, petite sœur adorée
    Car je ne te connaîtrais jamais.
    Le temps passe comme la vie
    Et plus je grandis, plus je le sais.
    Je t’aurais quand même aimé
    Et que je t’aurais appris la vie,
    Comme une sœur de sang,
    Une sœur de (...)
  • Acrostiche : Sandrine - Avril 2005

    Sourit
    A la vie
    Ne laisse personne te
    Décourager !
    Reste sur la voie de l’
    Intelligence.
    N’oublie pas que tout le monde t’aidera et ça pour l’
    Eternité.
  • Acrostiche : Anne - Avril 2005

    Anne, tu sais, personne
    Ne pourra te remplacer.
    N’oublie pas que tu es
    Eternellement dans mon coeur.
  • Acrostiche : Aurélie - Avril 2005

    Au soleil qui se lève, comme
    Un bébé qui s’éveille
    Ressentir un bonheur
    Éternel, près de toi,
    L’incertitude de te revoir un jour.
    Immortaliser les bons moments
    Et puis moi je te vois, car tu es dans mon coeur.
  • Acrostiche : Gwendoline - Avril 2005

    Gwendoline, je te compare à un
    Wippet. Car quand on a besoin d’aide
    Et de conseils, tu es vraiment rapide.
    Normal, car toi je sais que tu
    Donnes tout de toi pour le bonheur des autres.
    Oublie jamais ça parler de
    L’
    Importance de ce poème. la morale c’est
    Ne jamais oublier les autres
    Et ne pas faire de différence entre eux.
  • Acrostiche : Mélodie - Avril 2005

    Moi je voudrais une terre sans guerre
    Et que tout le monde soit :
    Logé, nourri et habillé.
    Oh ! j’allais oublier de
    Dire d’arrêter d’être
    Indifférent vis à vis des personnes différentes.
    Et il faut s’entraider.
  • La Neige - Avril 2005

    La neige tombe, tombe sur un sol
    Qui n’est pas froid, le sol
    Est mouillé par la neige qui fond
    Sur un sol maintenant couvert
    De flaques d’eau. Les enfants vont
    Dehors et dirigent leurs yeux vers
    Le sol : il n’y a pas de neige,
    Et pourtant, il neige.
  • Souffrir ou Mourir - Avril 2005

    Il y a quelqu’un qui me fait souffrir,
    Mais moi je préfère mourir.
    Vous les filles vous êtes là pour guérir mes blessures.
    Quand je suis énervée,
    Vous arrivez à me calmer.
    Quand je pleure à cause de quelqu’un,
    Vous arrivez à me consoler.
    Quand j’ai besoin de me confier,
    Moi je peux vous parler.
    Vous êtes toujours là pour me dire mes fautes.
    J’aimerais qu’on me retire mon âme,
    Mais je la garde car c’est pour vous.
    Et j’aimerais crier :
    Je vous (...)
  • Grâce à vous... - Avril 2005

    Mon coeur vous le dit
    Ma main vous l’écrit.
    Les filles, je vous aimerai toute la vie,
    De vous j’ai tout appris.
    C’est grâce à vous que je suis encore en vie,
    Car c’est vous qui m’avez guérie.
    Vous essayez de me faire reprendre goût à la vie,
    Et pour ça je vous en remercie.
    Là du fond du coeur je vous dis :
    Que je vous aime.
  • L’amitié - Avril 2005

    C’est un jour que je t’ai rencontré
    Et quand je t’ai vu, je t’ai aimé,
    Mais les jours se sont écoulés,
    Tu as tout fait pour nous séparer,
    Pour d’autres filles tu m’as laissé tomber
    Maintenant, je suis dégoûtée,
    Car tu m’as oubliée.
    Ce n’est pas ça l’amitié.
    Je voudrais te reparler,
    Et par ce poème,
    Je dis que je ne pourrai pas te pardonner.
  • Il y a quelques mois... - Avril 2005

    Il y a quelques mois,
    je voulais mettre fin à ma vie.
    Car avant, je me scarifiais.
    Toutes les larmes que j’ai versées,
    Vous seule avez su m’en consoler.
    Vous m’avez engueulée quelquefois,
    Mais je sais que c’est pour moi.
    Maintenant je reprends peu à peu goût à la vie.
    Vous resterez dans mon coeur toute le vie.
    Et je vous dis en portugais :
    Eu amo-vos.
  • Ma vie - Avril 2005

    Je n’aime pas ma vie,
    Comme quelqu’un qui rit
    Je veux mourir,
    Mais ce n’est pas possible.
    Car vous, les filles,
    C’est vous que j’aime et
    Je ne veux pas partir.
    J’ai besoin de me confier,
    Je me confirai à vous car,
    En vous j’ai confiance.
    Pour moi vous êtes ma deuxième chance.
    Je sais que vous me comprenez,
    Moi je vous comprends.
    Je ne pourrais pas vivre sans vous,
    Car je vous le redis :
    Eu (...)
  • Sourire ou Souffrir - Avril 2005

    Je m’efforce de sourire,
    Bien qu’on me fasse souffrir.
    J’aimerais bien mourir,
    Car on dirait que je ne vis pour personne,
    Mais vous, avec votre amour,
    Pourriez-vous m’empêcher de mourir,
    Et me faire vivre ?
    Moi je crierai au monde entier
    Je vous aime.
  • Vivre ou Mourir - Avril 2005

    Il y a des gens qui préfèrent vivre,
    Mais moi je préfère mourir.
    Sans vous, je ne serais certes plus là,
    Car c’est à vous que je dois la vie.
    Quand je n’allais pas bien,
    Vous étiez là pour moi.
    Je me confierai tout le temps à vous,
    Car en vous j’ai confiance,
    Et, je vous aime beaucoup.
  • Les Portugais d’ici - Avril 2005

    En 1999, le nombre de ressortissants portugais vivant en France était estimé à plus de 780 000 , ce nombre n’incluant pas les personnes ayant fait l’objet d’une naturalisation, ni celles de la deuxième ou troisième génération... S’intégrant parfaitement tout en restant fidèles à leur langue et à leurs traditions, ils accèptent parfois d’exercer des emplois peu attrayants avec courage et dignité, dans l’espoir d’une promotion sociale pour eux-mêmes et leurs enfants. Je leur dédie ce modeste poème (et en (...)
  • Admirez la pluie tomber - Avril 2005

    Un poème que Jennifer Wong nous a envoyé.
    Un poème de Jennifer Wong
    Admirez la pluie tomber Remerciez le ciel d’avoir pu trembler Recherchez ce que vous n’avez pas trouvé Et reconnaissez que vous n’auriez jamais pu le trouver Si un jour ça vous est arrivé Ne cherchez pas plus loin et admirez La rose si noire qu’elle vous éblouira Comment pouvons-nous l’oublier ? N’a-t-elle pas pu un jour vous éblouir Lorsque vous étiez tout seul à vous ennuyer ? Comment pourrait-on l’oublier Cette rose plus noire (...)
  • Réponse à l’énigme - Mars 2005

    Réponse à l’énigme d’Angélique :
    C’est l’eau !
    Quelle était l’énigme ?
  • Réponse à l’énigme - Mars 2005

    Réponse à l’énigme de Hicham :
    Je suis le vent
    Il s’agissait d’une « propsopopée ».
    Quelle était l’énigme ?
    Les autres énigmes
  • Réponse à l’énigme - Mars 2005

    Réponse à l’énigme de Hicham :
    C’est le papillon
    Quelle était l’énigme ?
  • Réponse à l’énigme - Mars 2005

    Réponse à l’énigme de Hanan :
    « C’est l’heure de colle » !
    Quelle était l’énigme...
  • Amour - Mars 2005

    Amour
    A pour amitié E pour élégance H pour Hyper sympa C pour copine Dans la vie, j’aime deux choses : Toi et la rose. La rose pour un jour Et toi pour toujours
    Auteur : Marjorie Petit 5ème4
  • La noix et la fleur - Mars 2005

    La Noix et la fleur
    J’aime deux choses : Toi et la noix. La noix, je la casse Et toi, je t’embrasse ! J’aime deux choses : Toi et la fleur. La fleur fane Mais mon amour pour toi ne fanera jamais !
    Auteur : Anaïs Broyart 5ème4
  • Jalousie - Mars 2005

    Jalousie (Avant)
    Je ne veux pas te croire L’Amitié, tu la détruis. Les humais sont tes pauvres victimes Oh ! Ce que tu peux en faire, du mal ! Usurpante, et puis quoi encore ! Saisis ta chance pour rester... Irréel, jusque dans nos têtes En un seul claquement de doigt, je te ferai disparaître !
    Jalousie (Après)
    Je ne veux pas de toi dans ma vie Amour ou amitié, tu détruis tout ce qui est joli. La vie avec toi ne serait que mensonges Oh ! Pourquoi mettre tant de doutes à mes songes ? Un coeur (...)
  • Le Loup - Mars 2005

    Le Loup
    Le vénérable se leva Où le soleil se couchera. Un moment, tu le verras Partir chercher sa proie.
    Auteur : Daniel de Alegria 5ème4
  • C’était ce soir de décembre... - Mars 2005

    C’était ce soir de décembre...
    C’était ce soir de décembre Le ciel noir sans aucune étoile J’avais comme un pressentiment Tu avais des heures de retard Mais je ne voulais pas me l’avouer Je ne comptais plus le temps Les secondes passaient comme des heures J’écoutais chaque bruit En croyant t’entendre rentrer Pourquoi tu n’étais pas là ? On avait prévu une soirée Rien que tous les deux Tous les deux à s’aimer A se jurer que rien n’allait nous arrêter Que rien n’allait nous séparer Puis le téléphone a (...)
  • Avec toi, j’ai trouvé le bonheur... - Mars 2005

    Avec toi, j’ai trouvé le bonheur...
    Avec toi, j’ai trouvé le bonheur Ce bonheur qui comble mon coeur Qui a fait disparaître toutes mes craintes Toutes mes peurs Avec toi, je me sens en sécurité Comme si rien ne pouvait m’arriver.
    Tu es la meilleure chose qui me soit arrivée, Je t’aime, je t’aime à l’infini Si tu partais Qu’est-ce que je deviendrais Probablement que j’en mourrais. La vie est parfois pourrie Mais lorsqu’on trouve son âme-soeur C’est comme si tous tes problèmes étaient partis. J’ai (...)
  • Le grand rêveur - Mars 2005

    Le grand rêveur
    Quand le ciel est sans nuages, Je rêve de grands voyages. Parcourir les océans, les cheveux au vent, Aller en Italie et rejoindre la Russie. Bref, parcourir le monde en une seconde.
    Auteur : Petit Marjorie 5ème4
  • Carte postale du Portugal - Mars 2005

    A Otalia
    Granite et sel,
    Trois cent soixante cinq marches montent au Ciel.
    Air iodé comme un vin vert
    A Cabo de Roca finit la terre
    Lisbonne rêve au bord du Tage
    Tuiles dorées, azulejos,
    Une femme tricote en dentelle de marbre les Jeronimos
    La Tour de Belem appareille vers le large,
    Amalia chante l’exil dans ses fados.
    Jeu de piste virtuel sur le Portugal
    Voir aussi Défi ! Voir le Rallye n°2 : Connaissez-vous notre site (...)
  • Two Indian songs - Mars 2005

    Deux chants de l’Inde traduits du tamoul en anglais et en français par Mounira.
    Life is filled with music
    Singing breeze has no form !
    If there are no air waves, we can’t hear the sound of music.
    The heart gets thrilled if it hears a song.
    But our eyes don’t know the address of the air.
    This life is full of search.
    Our heart gets lost by searching it.
    If we don’t have eyes, we can’t see colours...
    But you can’t see your eyes, which are seeing the colours.
    Do we have to see the (...)
  • Lettre à tonton - Mars 2005

    Pourquoi tu es parti tonton chéri ?
    Tu sais c’est toi le plus important dans notre coeur,
    Tonton, tu nous manques.
    Tout-le-temps nous t’aimerons.
    Tonton, nous, on t’aime.
    Tu sais que l’on ne peut pas te le dire,
    Car tu es si loin de nous.
    Mais tu resteras toute la vie dans notre coeur.
    On ne pourra plus jamais,
    Te dire combien on t’aime.
    Ne pleure pas tonton chéri.
    Tu ne nous reverras jamais,
    Mais nous, on te voit quand-même,
    Tous les jours dans notre coeur.
    Ça sera très difficile (...)
  • Un brin de muguet - Mars 2005

    Un brin de muguet pour un jour,
    l’amour pour toujours.
    Toi qui occupes la place
    la plus importante
    dans mon coeur,
    tu es et tu resteras
    la petite fille
    de toute ma vie.
  • Pourquoi ? - Mars 2005

    C’est un choix d’être différent
    que ce soit par les vêtements,
    la couleur de peau ou quoi encore ?
    Après tout, pourquoi pas ?
    C’est un droit d’être différent,
    que ce soit physiquement
    ou par la religion de ceux qui ont la foi !
    Alors pourquoi ?
    Pourquoi cela vous met-il mal à l’aise,
    c’est un coeur qui bat derrière
    cette enveloppe de soi
    pour ceux qui croient en « Allah ».
    Alors pourquoi n’essayons-nous pas de comprendre leur (...)
  • Et toi, tu pourrais changer le monde ? - Mars 2005

    Moi je ne suis pas la terre,
    mais j’en fais partie.
    Je ne suis pas le monde,
    mais je le construis.
    Je ne suis pas le monde,
    juste la seconde qui puisse le faire bouger.
    Après toi, avec ton amour.
    Pourrais-tu le remplacer,
    par une terre sans guerre,
    par un peu de douceur.
    Pourrais-tu s’il te plaît pour moi,
    faire un monde meilleur ?
  • Crépuscule - Mars 2005

    C’est l’agonie du jour,
    L’heure où enfin l’homme fatigué
    Laisse à la nature
    Le temps de parler.
    La nuit ouvre ses paupières
    Pendant que je les ferme.
    D’autres restent là à regarder, à rêver,
    Tout en écoutant son chant mélodieux.
    Dès notre lever,
    Nous faisons beaucoup de bruit
    Pour écouter ce qui pourrait être
    La plus belle chose qui nous arriverait
    Car nous avons peur de tant l’aimer
    Et de la voir disparaître trop vite.
    C’est magique !
    Peut-être que les elfes et les fées y sont pour (...)
  • Acrostiche : Alexandra - Mars 2005

    Amour dans
    L’
    Eternelle amitié.
    Xanthie, comme lui tu voles de tes propres ailes.
    Accomplie devant
    N’importe quoi. Et ne
    Doute de
    Rien.
    Alexandra, je t’adore.
  • Printemps des poètes - 2005 - Mars 2005

    Avis à la population ! Une nouvelle soirée poésie nous donnera l’occasion de fêter le Printemps des poètes à Montataire, le jeudi 31 mars à partir de 18 heures.
    Le Printemps des Poètes, 7ème édition
    DU 4 AU 13 MARS 2005 Manifestation nationale sur le thème « Passeurs de mémoire » à la BNF
    Cette soirée poésie viendra célébrer le Printemps des poètes en herbe ; elle se déroulera à Montataire le jeudi 31 mars à partir de 18 heures.
    Chacun est invité à venir lire ou dire ses poèmes, à les afficher dans le hall pour (...)
  • Acrostiche : Séverine - Mars 2005

    Sourire gracieux,
    Édifiant pour nous tous,
    Valeur sûre,
    Elégante dans son jean.
    Rien que son petit clin d’oeil,
    Irrésistible et rieur,
    Ne peut que nous éblouir,
    Et nous envoûter de ses mille feux.
  • Acrostiche : Misère - Mars 2005

    Misère c’est l’
    Ignorance et la
    Souffrance
    Eternelle. Ils sont considerés comme
    Rien, que des
    Esclaves.
  • Acrostiche : Jessica - Mars 2005

    Juste toi et moi,
    Eternelle meilleure amie,
    Sûre d’elle !
    Séverine, je t’adore,
    Intelligente.
    C’est sûr qu’elle est
    Amicale.
  • Acrostiche : Famille - Mars 2005

    Famille plein d’
    Amour.
    Manière
    Intelligente de nous montrer tout
    Leur amour. Mais aussi pour
    Les autres
    Enfants qui n’ont pas de famille.
  • Acrostiche : Regard - Mars 2005

    Regard
    Eternel dans ta
    Gaïté. Et tout l’
    Amour dans ton
    Regard
    Détourné.
  • Deux jolis Enfants - Février 2005

    Mais qu’ils sont jolis ces deux enfants magnifiques.
    En traversant les flots de l’Atlantique,
    Ils ont découvert une flûte celtique.
    Mais qu’ils sont jolis ces deux enfants magnifiques,
    En faisant de la musique.
    Ils font des bruits magiques,
    Des sons fantastiques ;
    Alors, je dis : « QUELLES JOLIES MUSIQUES » !
  • Moi et Toi - Février 2005

    Marjorie
    Oh tu es ma soeur
    Intelligente c’est sûr
    Eternellement
    Tourmentée
    Toi et moi on s’aime comme des soeurs
    Oh je t’aime soeurette, c’est toi la plus
    Importante dans mon coeur, à jamais.
  • Chaque jour... - Février 2005

    Chaque jour je me lève en pensant à toi
    mais là, je ne serai pas là pour toi
    je voudrais tant que tu reviennes pour te dire rien qu’à toi
    je t’aime.
  • Acrostiche : Un sourire - Février 2005

    Acrostiche... accroche-coeur

  • Malheur - Février 2005

    Poème dédié aux enfants victimes du tsunami.

  • Alexandra - Février 2005

    Alexandra, t’es cool !
    Moi je t’adore,
    Car toi en amie,
    Tu vaux de l’or.
    Je t’adore, ma puce,
    Et toi, tu as un petit plus
    C’est de m’avoir moi comme amie !
  • Mon île - Février 2005

    Poème écrit par ma grand-mère...

  • L’heure du printemps - Février 2005

    Sur nos collines et dans nos forêts
    Doucement la neige disparaît
    Sifflotant et voletant gaiement
    Les oiseaux annoncent le printemps
    Le printemps est source d’eau et de vie
    Quand l’oiseau naît, il découvre son nid
    Dans un grand pommier bourgeonnant
    La rosée du matin caresse son duvet blanc
    Et que jonquilles et pâquerettes
    Offrent à nos jardins un air de fête
    Qu’il est bon de voir la nature
    Reprendre sa tendre (...)
  • L’Amitié - Février 2005

    L’Amitié
    L’amitié, c’est comme tout.
    Quand ça clash, rien ne va plus.
    Mais quand mes sentiments lâchent, Je ne sais plus.
    Je ne sais plus quoi te dire
    Sauf que je t’aime et que je t’aimerai toujours
  • Dans les dunes - Février 2005

    Dans les dunes
    Dans les dunes,
    Il y a des ravages
    Dans le ciel,
    Il y a des nuages
    et Dans mon coeur
    Il y a ton coeur et ton visage.
    Pour Marjorie
  • Acrostiche : Marjorie rêvée par Séverine - Février 2005

    Marjorie
    Marjorie
    Amour pour toujours
    Rigole tout les jours
    Joyeuse quand elle me voit
    Oh ! qu’elle me manque !
    Râleuse, un petit peu
    Intelligente, bien sûr,
    Eternellement ma petite soeur
  • Ma Soeurette - Février 2005

    Ma Soeurette
    Je m’endors en pensant à toi
    Je me lève en me disant que c’est toi
    La plus importante dans mon coeur
    Que c’est trop triste que tu sois partie
    Car tu es la soeurette de toute ma vie
    Je verserai des millions de larmes pour te voir un jour entier
    Car c’est toi ma soeur,
    Que j’aime de tout mon coeur.
  • La Solidarité - Janvier 2005

    Acrostiche... accroche-coeur.

  • Marion par Gwendoline - Mai 2004

    Portrait de MARION par Gwendoline « à la manière » de Bussy Rabutin
    Elle porte de beaux cheveux longs châtain-clair, le visage rond, le nez bien fait avec les narines légèrement retroussées ; sous son nez se dessine une légère fossette.
    Lorsqu’elle sourit, les muscles de son visage se tracent de façon recourbée et ses yeux sont assortis à ses lunettes !
    Elle a de bien belles dents serrées et magnifiquement bien alignées.
    Assez caractérielle, lorsqu’elle s’énerve, elle devient toute rouge.
    Elle n’est pas (...)
  • Jérôme par ORHAN - Mai 2004

    Acrostiche de Jérôme
    Joyeux dans son jardin secret Eclats de rires qui rayonnent Radieux et amusant, sans arrêt Obstiné... Cela m’étonnerait vraiment ! Merci pour l’amitié que tu me donnes Enfin, espérons qu’elle existera éternellement !
  • Mounira par Soumaya - Mai 2004

    Acrostiche de Mounira
    Majestueuse Originale Unique Naturelle Illustre Radieuse Admiration... ? J’en ai pour elle !
  • Portrait chinois de Coralie - Mai 2004

    Eléonore croque Coralie : portrait chinois

  • Marion par... Bénédicte - Mai 2004

    Acrostiche de Marion
    Marrante quand elle le veut, Amusante quand elle est avec ses amis, Râleuse quand elle est énervée... Intelligence, c’est une de ses qualités ; Optimiste, elle l’est tout le temps, Naïve : elle croit tout ce qu’on lui dit !
  • Coralie par... Eléonore - Mai 2004

    Acrostiche
    Comme cette jeune fille est belle ! Oh ! Qu’est-ce qu’elle aime rire ! Rien qu’en la voyant, on sait qu’elle est gentille. Ah ! Il faut dire qu’elle adore EMINEM. La plaisanterie, c’est sa folie. Il y a deux jours, elle s’est énervée, Et quand elle s’énerve, personne ne peut se mettre auprès d’elle...
  • Toi et Moi - Mars 2004

    Comme un ange dans le ciel
    tu brilles dans mon coeur
    ta lumière est éternelle
    j’ai enfin trouvé mon âme-soeur
    D’autres penseront que nous sommes trop jeunes
    mais je voudrais leur dire
    qu’il n’y a pas d’âge pour l’amour
    parfois en te regardant,
    j’aimerais t’aimer pour toujours
    mais comme malheureusement partout
    notre amour fait des jaloux
    qui nous veulent du mal et espèrent nous séparer
    mais cela fait aujourd’hui 2 ans
    que l’on combat ces vautours
    mais ils n’ont pas encore réussi à nous séparer (...)
  • Mon coeur - Mars 2004

    Mon amour,
    Voilà des baisers blancs,
    Voilà des baisers bleus,
    Des baisers-pois de senteur,
    Légers comme une plume d’ange,
    Tout ébouriffés,
    Avec des coeurs,
    Grands comme ça,
    Voici mon collier de baisers,
    Voici mon bouquet de baisers,
    Ce sont des baisers,
    Que je t’offre à toi mon ange,
    Car je t’aime mon Amour.
  • Amour - Mars 2004

    Pour toi j’offrirai,
    Tout le bleu de la mer,
    Le plus bel été,
    Mais jamais d’hiver.
    Pour toi j’offrirai,
    Tout le ciel de la terre,
    Le plus beau soleil,
    Mais jamais de tempête.
    Pour toi j’offrirai,
    Le plus beau des cadeaux,
    Le plus grand des bonheurs,
    Mais jamais de malheur.
    Pour toi j’offrirai,
    Mon plus grand amour,
    Le plus beau câlin,
    Mais jamais de chagrin.